Retour au Sommaire du Site

 Préface

  Sommaire  
  Séances  
  Documents  

Préface par Stéphanie Relfe
 


Rechercher sur le Site

Mots-clés





En décembre 1996 j'ai commencé à faire des séances en Australie avec un américain agé d'une quarantaine d'années du nom de Michael. Je suis australienne. J'avais rencontré Michael un an plus tôt, sa vie avant 1995 ayant été vécue aux Etats-Unis.

Au cours de ces séances nous avons découvert un très grand nombre de choses stupéfiantes qu'il avait faites, des choses qui lui avaient été faites, et qu'il ignorait totalement. Ces choses incluaient le fait d'avoir travaillé sur la planète Mars pour le gouvernement américain, sur des visions passées, des voyages dans le temps, une récession d'âge de vingt ans ayant permis de lui ôter la mémoire de son séjour sur Mars, abductions et autres expériences.

Michael est un professionnel émérite dans son travail dans l'industrie des technologies de l'information. Il a travaillé dans l'US Navy. Il n'a jamais consommé de drogues douces ou d'alcool. Avant la première séance de réhabilitation, n'importe qui aurait dit qu'il avait vécu jusqu'à ce jour une vie tout à fait normale.

La première séance de réhabilitation a été effectuée parce que Michael avait des visions de vaisseaux spatial comme un enfant, et il voulait savoir si ces visions étaient réelles, si elles étaient des rêves, ou autre chose d'autre. En fait, les séances ont découvert tout une partie de mémoires supprimées.

Lorsque j'ai rencontré Michael la première fois j'ai senti qu'il était l'homme de ma vie. Et déjà parfois lorsque je regardais au plus profond de ses yeux, il semblait y avoir une quantité énorme de rage dissimulée. Elles pouvaient ressurgir occasionnellement et lui donner de nombreux arguments. Après l'avoir connu un peu plus, je lui ai proposé ces séances, avec le désir de le débarrasser de cette rage.

Après plusieurs séances, cette rage s'est dissipée énormament et sa personalité améliorée au point de me faire une demande en mariage, que j'ai accepté. Nous nous sommes mariés en août 1997 et avons déménagé d'Australie aux Etats-Unis. Nous sommes retournés en Australie à la fin de l'année 1999.

Lorsque nous avons découvert ce que vous allez lire, Michael m'a demandé de taper à la machine mes comptes-rendus. Lorsque j'ai finalement accepté de faire publier ces informations, mon souhait premier était de le faire sous un pseudonyme. Toutefois, certaines choses se sont produites pour changer celà. Nous ne sommes pas entièrement certains de qu'un attentat n'ai pas été organisé pour tuer Michael en novembre 1999, deux semaines après nous prîmes un vol en direction de l'Australie depuis les Etats-Unis. Cet évennement est décrit au chapitre 49, un accident étrange. Après cet évennement, et beaucoup de prières afin d'être guidés, nous avons décidé de publier cet ouvrage sous nos vrais noms.

Nous avons pris cette décision parce que nous comprenons que généralement les gens qui sont tués pour ce qu'ils savent, l'ont été après avoir publié des informations sous un pseudonyme. Les services spéciaux peuvent toujours savoir qui a écrit les informations diffusées. Cependant, losqu'une personne utilise son vrai nom pour diffuser des informations étranges, il doit continuer de vivre, pour que sa mort ne donne pas de crédit à cette information. (une exception à cela fut le cas de Phil Schneider. Voir les appendices IV et V).

Voici un exemple de ces agissements: Après que le docteur Joseph Puleo eut écrit un essai sur les ''Healing Codes for the Biological Apocalypse'' - ''Codes de Guérison de l'Apocalypse Biologique'', il a été attenté à sa vie. Des hommes habillés en noir ont braqué un rayon laser à travers la fenêtre de sa cuisine afin de lui provoquer une attaque cardiaque. Cependant, Dieu protège cette personne. Au moment ou le laser a été émis, le docteur Puelo a pris une bouteille d'huile d'olive qui a absorbé une quantité suffisante du laser pour lui permettre de survivre. Le docteur Puleo a alors pris conscience du fait de publier des informations sous son vrai nom.

les Rapports Martiens est le compte rendu ce qui a été découvert lors des séances de réhabilitation de Michael. Ce compte rendu n'est pas comme ce que vous avez pu déjà apprendre. Tout d'abord, nous pensons qu'une partie de ces informations est unique. Ensuite, ces séances ont été effectuées sur un compteur biofeedback - et toutes les lectures de ce compteur ont été enregistrées ici. Ces lectures donent la preuve de cette histoire stupéfiante.


 
Retour en Haut de la Page

Sommaire - Séances - Documents

Copyright © 2017 - les Rapports Martiens - Tous droits réservés


Version Imprimable de cette Page